> fr > Laboratoires > GéHCO, Université de Tours

GéHCO, Université de Tours

Géo-Hydrosystèmes COntinentaux, Institut des Sciences de la Terre d’Orléans

  • UFR Sciences et Techniques
  • Parc de Grandmont
  • 37200 Tours
  • Tél. : 33(0) 247 367 003
  • geosciences@univ-tours.fr
 

Identification de la structure

GéoHydrosystèmes COntinentaux, créé le 1er janvier 2012
EA, 6293
Etablissement(s) de rattachement : Université de Tours

Compétences / Savoir-faire

Domaine(s) de compétences : Sédimentologie,hydrologie, géochimie,géomorphologie, pédologie, géophysique de subsurface.
Mots-clés : bassins versants, systèmes fluviaux, eaux, sols, sédiments, ressources, changement climatique, aménagement des cours d’eau, érosion, transferts, flux, pollution diffuse, continuité sédimentaire, transport solide, régime thermique, contaminants, pratiques agricoles, activités industrielles, bases de données et modèles.

Responsable/Directeur Laboratoire

Monsieur Desmet Marc, Professeur
Tél : (33) 677 098 371
Email : marc.desmet@univ-tours.fr

Personnels rattachés aux thématiques FREDD

Permanents

  • Professeurs et DR CNRS : 4
  • Maîtres de conférences et CR CNRS : 9
  • Ingénieurs : 1
  • Personnels techniques et administratifs 2
  • Personnels administratifs : 1

Non permanents

  • Doctorants : 6
  • Post-doctorants : 1
  • Autres (IE et tech CDD) : 4

Projets rattachés aux thématiques de la FREDD

1 - flux, gradients et sources de contamination :

  • A l’échelle des bassins versants et des systèmes fluviaux, les contaminants sont présents dans les eaux, les sols et les sédiments. Nos recherches portent sur la caractérisation des origines, des transferts, des gradients, des états de références, des stocks et des phases porteuses. Les contaminants étudiés sont les Eléments Traces Métalliques, les micropolluants organiques et les nitrates. Le laboratoire travaille sur la reconstitution séculaire des niveaux de contamination dans des carottes sédimentaires.

2 - érosion, transfert et connectivité des versants :

  • L’érosion hydrique et aratoire conduit à un déplacement des matières solides des zones sources aux cours d’eau et lacs. Nos recherches portent sur la distribution des sols à l’échelle des parcelles, l’évaluation des stocks de matière et le connectivité des versants aux cours d’eau. Le laboratoire prend en compte différentes échelles de temps allant du remembrement des dernières décennies aux périodes plus anciennes couvrant l’Holocène.

3 - régime thermique des cours d’eau et processus biogéochimiques associés :

  • Le réchauffement global entraine une augmentation de la température des cours d’eau conduisant à une modification profonde des équilibres physico-chimiques et écologiques. Nos recherches portent sur l’analyse de l’impact du régime hydrologique et du climat sur la température des hydrosystèmes ainsi que sur l’étude de son influence sur les processus biogéochimiques fluviaux. Le laboratoire travaille sur la nature des échanges thermiques cours d’eau-nappe et sur l’évolution des régimes thermiques au 21ème siècle.

4 - transport solide et morphodynamique des cours d’eau :

  • Nos recherches portent à la compréhension des processus hydro-sédimentaires, à leur conceptualisation, à la quantification des flux et de l’archivage récent des sédiments au sein des grands systèmes fluviatiles tels que la Loire. Le laboratoire travaille sur les processus de quantification de la charge solide (de l’évènement hydrologique à l’échelle pluriannuelle) et sur l’évolution morphodynamique des cours d’eau à l’échelle globale.

Moyens

Equipement de terrain

- Plate-forme de transport solide
- échantillonneurs iso-cinétiques : BTMA, Bouteille de delft, USBM 54, bouteille Niskin
- équipement hydrométrique : niveau, débit, vitesse-adcp, piézométrie
- sondeur multi-faisceaux ES3 ODOM
- Scan laser 3D Leica HDS 3000
- quadriraft NRS et carottier UWITEC
- caméra submersible ALLWAN
- carotteur à percussion COBRA
- Resistivimétre syscal junior IRIS INSTRUMENT
- Suivi de température par fibre optique
- sondes multiparamétres : température, turbidité, oxygène, pH, conductivité
- préleveurs automatiques
- stations météorologiques
- station totale TRIMBLE M3

Equipement de laboratoire
- chromatographe en phase gazeuse THERMOELECTRON
- spectrophotomètre d’absorption atomique flamme et four THERMOELECTRON
- analyseur carbone-azote en solution et solide SHIMADZU
- Ban de litholamellage ESCIL
- Microgranulomètre laser CILAS 920
- débiteuse de roche CARELA
- Spectrocolorimètre MINOLTA 700D
- Suscéptibilimètre BARTINGTON-

Banques de données et modèles
- Modélisation hydrogéologique : MODFLOW
- Modélisation et analyse spatiale : ArcGis (Licences Arcview et ArcInfo)
- Base de données France entière et/ou régionale (Loire) :
- BD IGN (RGE) : BD ORTHO®, BD TOPO®, BD PARCELLAIRE®, BD ADRESSE®
- BD géologique et géomorphologique
- géologie et lithologie (BRGM), hydrographie (BD Carthage®), BD SYRAH
- BD environnementales : occupation du sol (Corine Landcover), BD-Sol (INRA)
- Réseau de mesures : thermique (RNT), hydrologique (Banque HYDRO), qualité des eaux (AE)
- BD météo : SAFRAN
- BD pressions anthropiques : obstacles à l’écoulement (ROE), STEP, industries

Reseau OSLA (Observatoire des Sédiments de la Loire et de ses affluents
L’objectif principal du Réseau d’Observation des Sédiments de la Loire et de ses Affluents est d’améliorer la connaissance du fonctionnement sédimentaire à l’échelle du fleuve et de ses affluents principaux pour optimiser leur gestion de façon durable (notamment en terme de prévention des risques d’inondation et de pollution).
Pour ce faire, le Réseau OSLA fédère une communauté de chercheurs et la mobilise pour mieux répondre aux préoccupations des gestionnaires : Services de l’Etat, AELB, ONEMA, EPLoire, GIP Loire Estuaire, collectivités territoriales...
Atteindre cet objectif implique une compréhension des phénomènes liés au transport sédimentaire, ce qui nécessite des actions de mesures, d’observation et de quantification pluri-disciplinaires et pluri-annuelles.
Le Réseau OSLA travaille en étroite collaboration et de manière concertée avec les gestionnaires du lit de la Loire et de ses affluents. Néanmoins, il n’a pas vocation à remplacer les services de l’Etat : l’observation et l’acquisition de données seront ponctuelles dans le temps et dans l’espace. Par contre, les résultats attendus aboutiront
à des préconisations adressées à nos partenaires opérationnels, leur permettant d’optimiser et de consolider les réseaux de mesures.

Brevets (exemples de réalisation)

  • guide de bonnes pratiques en matière de prélèvement et de caractérisation des sédiments contaminés
  • guide méthodologique pour l’étude spatio-temporelle des métriques de qualité physico-chimiques (N, P, MES, ions majeurs) en fonction de la fréquence des suivis (cas des réseaux nationaux des agences de l’eau)
  • guide méthodologique de suivi de l’influence des travaux d’entretien/restauration menés sur le lit de la Loire.
  • logiciel pour le calcul des flux de matière et de leurs incertitudes
  • logiciel pour la critique et la validation des mesures physico-chimiques des eaux